Les algues rouges

Photographie d'un exemple d'algues rouges

On estime que les algues rouges (Rhodophyta) comptent 7’563 espèces distinctes !

Environ 12’000 spécimens sont conservés dans la collection des CJBG

Les algues rouges se caractérisent par une morphologie généralement multicellulaire, avec des pigments photosynthétiques tels que la phycoérythrine qui leur confèrent leur couleur rouge caractéristique, ainsi que des structures variées, notamment des filaments, des branches et des lames.

Les algues rouges sont présentes dans une variété d’habitats marins à travers le monde, des zones intertidales aux eaux profondes, et des environnements tempérés aux tropiques. Les algues rouges sont aussi souvent associées aux récifs coralliens, où elles fournissent un habitat pour de nombreuses espèces, et agissent également comme des boucliers naturels, protégeant les récifs contre l’érosion.

Elles jouent un rôle fondamental dans la chaîne alimentaire marine, convertissant la lumière solaire en énergie organique par le biais de la photosynthèse.

En plus de leur rôle écologique crucial, les algues rouges ont des applications économiques dans divers secteurs, de l’industrie agroalimentaire à la pharmacie, en passant par la cosmétique.