Cyclamen hederifolium Aiton

Détail de floraison du cyclamen rose pâle

Drôle de nom pour ces délicates fleurs rose pâle qui tapissent les sous-bois des rocailles. 

Ce cyclamen à floraison automnale développera, dans un deuxième temps, ses feuilles ressemblant à celles du lierre. 

Une floraison automnale spectaculaire

Famille
Primulaceae

Nom vernaculaire
En français: cyclamen de Naples, cyclamen à feuilles de lierre, pain des pourceaux
En anglais: Ivy-leaved cyclamen, Neapolitan cyclamen, Baby cyclamen

Synonymes
Cyclamen neapolitanum Ten., Cyclamen europeum Savi, Cyclamen repandum Sm., Cyclamen vernum Rchb.

Aire géographique 
Notre cyclamen est originaire du nord du bassin méditerranéen, du sud-est de la France à la Turquie. On le rencontre aussi en Corse, en Sardaigne, en Sicile, en Crète et sur de nombreuses autres îles grecques.
Le cyclamen de Naples pousse dans des biotopes très variés : forêts, garrigues et rocailles, du niveau de la mer jusqu’à 1300 m d’altitude.
 

Description
Notre cyclamen est une plante vivace et tubéreuse, de 5 à 15 cm de haut, à bulbe aplati. 
Ses fleurs nombreuses sont d’un rose plus ou moins profond, à gorge plus foncée. Les pétales ont une oreillette, à leur base et de chaque côté. Le cyclamen de Naples fleurit du mois d’août aux premières gelées.
Ses feuilles, persistantes et coriaces, ressemblent à celles du lierre (Hedera helix) marbrées de blanc. Elles apparaissent après les premières fleurs, ont une bordure fortement dentée ou divisée, et leur revers est rouge violacé.
Son fruit est une petite capsule ronde, qui contient les graines. Celles-ci se ressèment naturellement. Notre espèce rustique supporte des températures jusqu’à – 25° C
 

Histoire et usages
Deux espèces de Cyclamen, qui fleurissent hors saison, sont couramment naturalisées dans les jardins ou les parcs de nos régions: le cyclamen de Naples (Cyclamen hederifolium) à floraison automnale, et le cyclamen de Cos (Cyclamen coum) à floraison hivernale.
Notre Cyclamen hederifolium est l’espèce la plus rustique et la plus facile à cultiver. Il se naturalise facilement en sol moyen et bien drainé, à mi-ombre.
Il ne craint pas la sécheresse estivale. Lorsqu’il s’est bien adapté, il est très florifère et produit des graines en abondance. On peut aussi le cultiver en potées de terre riche en terreau de feuilles.
S’il a été parfois signalé comme médicinal dans l’Antiquité, ce n’est plus le cas actuellement. 
 

Cyclamen hederifolium Aiton ne doit pas être confondu avec Cyclamen purpurascens Miller, cyclamen d’Europe, qui fleurit à la même époque de l’année mais qui est reconnaissable à ses feuilles au revers pourpre, et, surtout, à son odeur qui ressemble à celle du muguet. On peut le voir (et le sentir!) dans le massif « Alpes occidentales 05».

 Emplacement au jardin
Cyclamen hederifolium Aiton se trouve aux rocailles dans le massif « Alpes Suisses ».