Biodiversité et écologie des bryophytes alpines – stage (14B070)

Semestre de printemps

Enseignant·e·s

M. J. Price (pt), Ch. Habashi (adj. sc.), M. Oïhénart (coll. sc.)

Divers

Ce stage a lieu une année sur deux dont en 2021 et ensuite 2023, etc.
Nombre de participant·e·s : minimum 5 – maximum 15
Inscription obligatoire, par email auprès de la responsable (Michelle Price) avant la fin mars, pour réserver une place, indépendamment de l’inscription officielle.

Horaires et lieu

Bourg-St-Pierre (VS)
Cours théorique avec excursions à partir du lieu d’hébergement Jardin alpin La Linnaea.

Contenu

Les bryophytes (mousses au sens large) vivent souvent dans des endroits ou des régions où les plantes à fleurs atteignent leurs limites physiologiques et n’exercent que peu de pression compétitive. Organismes poïkilohydriques doués de reviviscence, les bryophytes ne sont physiologiquement actives que lorsqu’elles sont hydratées, ce qui leur permet de survivre à des conditions environnementales divers et souvent aussi extrêmes. Nous aborderons principalement la reconnaissance des espèces de bryophytes alpines au moyen d’excursions réalisées à partir du Jardin alpin La Linnaea. Nous étudierons la morphologie et l’écologie de ces organismes au travers d’introductions théoriques, de l’étude sur le terrain, de la familiarisation à la récolte et à l’identification des espèces sur le terrain et au microscope.

Objectifs

Apprendre à :

  • connaître les caractéristiques principales des bryophytes alpines sur le terrain et au laboratoire du terrain
  • reconnaître les principales espèces bryologiques de la flore alpine
  • connaître leur écologie et leurs rôles dans les différents milieux (p. ex., tourbières, les forêts d’altitude, la moraine)
  • comprendre l’importance des bryophytes comme partie de la biodiversité des hautes montagnes

Consulter le site de l’Université de Genève